escapade aux Seychelles

Quelques idées de recettes créoles à ne pas manquer aux Seychelles

Si l’archipel des Seychelles est devenu une si grande destination touristique en quelques années, c’est surtout grâce à ses criques et stations balnéaires qui figurent parmi les plus beaux endroits de la planète. Comme leurs sœurs, les îles Maurice et La Réunion, ces îles bénéficient aussi de l’héritage culturel créole. Cet aspect culturel particulier se dévoilera surtout à travers la gastronomie et les spécialités culinaires qui font la renommée du pays.

Le cari de porc

Ce plat à base de viande de porc est l’une des spécialités culinaires typiques des Seychelles. C’est surtout sur l’île de Mahé que l’on peut déguster la version originale de cette recette. Les enseignes la proposent quotidiennement pour le plaisir des voyageurs. Les vacanciers sauront pendant leur escapade aux Seychelles que le secret de la saveur du cari de porc réside dans l’utilisation des épices.

Feuilles de curry, oignons, gingembre, chaque ingrédient sert à relever le goût du mélange. Parfois, les cuisiniers ajoutent de la pomme de terre ou du petit pois (à la fin de la cuisson). Le cari de porc peut aussi être accompagné d’un petit plat de riz.

La Banane Saint-Jacques

Bien qu’aux Seychelles on peut la déguster à toute heure de la journée, la Banane Saint Jacques ou daube de banane plantain au lait de coco est en réalité un savoureux dessert créole. Ce plat populaire est très répandu sur l’Archipel. Ce sera quand même à Mahé que les voyageurs auront la chance de goûter aux meilleures préparations.

Pour réussir cette spécialité en respectant la recette originale, les chefs combinent cinq principaux ingrédients : la banane, le sucre, le sel, les feuilles de cannelle et le lait de coco. Parfois, ils y ajoutent un peu de muscade. La cuisson de la daube durera 40 minutes au maximum. Et selon les cuisiniers locaux, l’utilisation d’une casserole à fond épais permet aussi d’avoir un meilleur résultat. Ce plat peut être servi avec du thé pour une meilleure dégustation.

Le cari de zourite (pieuvre) au lait de coco

Puisque l’archipel bénéficie d’une bonne situation sur l’océan indien, les chefs ne se privent pas et utilisent beaucoup les produits de la mer et les légumes tropicaux dans la préparation de leurs plats. Le cari de pieuvre au lait de coco est servi dans les guesthouses, les restos et les petits hôtels du pays. Que les voyageurs soient à Mahe, à La Digue ou à Praslin, ils ne manqueront pas de découvrir cette spécialité culinaire pendant leur circuit gourmand. La recette s’apparente à celle d’une bouillabaisse aux épices.

Pour réaliser ce plat, il faudra, bien sûr, de la viande de pieuvre, des aubergines, quelques légumes et du lait de coco. La version originale est assez épicée. La masala, le gingembre et le safran serviront à relever les saveurs. La sauce au piment est une autre alternative pour accompagner le repas et si on veut donner un petit côté encore plus « créole » au mélange. Le cari de zourite peut aussi être dégusté avec un plat de beignets d’aubergine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *